La 12 en chemin accueil > Les acteurs

En tant que pilote de l’ensemble du projet, le STIF - l’Autorité organisatrice des transports en commun Ile-de-France – a veillé au respect du calendrier et des coûts de l’ensemble de l’opération. Il a confié la maitrise d’ouvrage de l’infrastructure et du système de transport à la RATP.

Au coeur du projet, l’État, la Région Île-de-France, le Département de la Seine-Saint-Denis et la RATP financent le prolongement de la ligne 12.

Coût et financement

Camenber partenaires financeurs
* Conditions économiques janvier 2004

L’État

L’État finance le développement des transports collectifs en Île-de-France au sein du Contrat de Projets État–Région2007-2013. Le prolongement de la ligne 12 du métro de Porte de la Chapelle à Front Populairea été financé dans le Contrat de Plan État–Région 2000-2006.

La Région Ile-de-France

Enjeu de développement durable et de dynamisme économique, les transports sont une des clés de la qualité de vie en Île-de-France. C’est pourquoi la Région en a fait une de ses priorités et y consacre 1 milliard d’euros par an.

Le Département de la Seine Saint Denis

Le prolongement de la ligne 12 du métro concerne en premier lieu le territoire de la Seine-Saint-Denis. Il est un élément décisif du maillage de la petite couronne en transports en commun. Il contribue à l’essor économique et urbain d’Aubervilliers et de La Plaine Saint-Denis.

Le STIF

En tant qu’Autorité organisatrice des transports en Ile de France, le STIF est directement décideur dans la mise en œuvre du projet. Il a désigné la RATP comme maitre d’ouvrage coordinateur du projet.

La RATP

La RATP transporte chaque jour 9,6 millions de voyageurs sur son réseau de transports publics en Île-de-France (bus, métro, RER, tramway). Elle assure la maîtrise d’ouvrage du prolongement de la ligne 12 jusqu’à Mairie d’Aubervilliers.

Des acteurs locaux

La Communauté d’agglomération de Plaine Commune dont font partie Aubervilliers et Saint-Denis est aussi engagée dans l’aménagement du territoire concerné par ce prolongement de ligne

Partenaires institutionnels et acteurs locaux se coordonnent et agissent en synergie dans un souci de cohérence et de qualité.

Un projet au service du PDUIF*

Obligatoire depuis 1996 pour les villes de plus de 100 000 habitants, le Plan de Déplacements Urbains (PDU) définit l’organisation des transports, des personnes et des marchandises sur un territoire donné. Il a l’ambition d’assurer un équilibre durable entre les besoins en déplacements, la protection de l’environnement et la santé. En Île- de- France, le PDUIF a été élaboré entre 1997 et 2000. Il s’est fixé pour objectif principal de diminuer le trafic automobile en développant notamment l’usage des transports collectifs. Le prolongement de la ligne 12 est l’un des nombreux projets entrepris dans cette perspective.
* Plan de Déplacements Urbains d’Île-de-France.

Logos des partenaires Site officiel de la préfecture de Paris Ile de France - le portail du Conseil régional Site officiel du département de la Seine Saint Denis Site officiel de la RATP Site officiel du STIF

Quelques chiffres repères Réalisation du tunnel : 100 M€ Aménagement et équipement du tunnel : 30 M€ Réalisation de la station et du nouvel accès Porte de la Chapelle : 35 M€ Ouvrage et coûts complémentaires divers : 33,502 M€